mars 23, 2023
Des articles La cyber-sécurité

Protéger les patients : gérer les risques de cybersécurité dans les soins de santé

Le secteur de la santé est une cible de choix pour les cyberattaques en raison de la sensibilité des données des patients. Cet article pourrait explorer les types de menaces auxquelles sont confrontés les organismes de santé et les mesures qui peuvent être prises pour atténuer les risques.

Ces dernières années, le secteur de la santé a connu une augmentation considérable de l'utilisation de la technologie numérique pour améliorer les soins aux patients et rationaliser la prestation des soins de santé. Cependant, cette dépendance accrue à la technologie numérique a également exposé le secteur de la santé à de nouveaux risques importants en matière de cybersécurité. Les risques de cybersécurité dans le secteur de la santé constituent non seulement une menace pour la vie privée et la sécurité des patients, mais peuvent également entraîner des pertes financières, des atteintes à la réputation et des responsabilités juridiques. Cet essai discutera des risques de cybersécurité dans le secteur de la santé et des mesures qui peuvent être prises pour atténuer ces risques.

L'un des principaux risques de cybersécurité dans le secteur de la santé est la violation de données. Les violations de données sont l'un des risques de cybersécurité les plus courants dans le secteur de la santé. Ils se produisent lorsque des informations confidentielles sont consultées sans autorisation. Les violations de données peuvent entraîner le vol des données des patients, des pertes financières et des atteintes à la réputation. Les dossiers médicaux sont des cibles précieuses pour les cybercriminels car ils contiennent une mine d'informations sensibles telles que les noms, adresses, numéros de sécurité sociale et antécédents médicaux des patients. Une violation de données dans le secteur de la santé peut entraîner une perte importante d'informations sensibles et exposer les patients au risque d'usurpation d'identité et de fraude financière. Afin de protéger les données des patients, les établissements de santé doivent être conscients des risques potentiels et mettre en place des mesures pour les atténuer. Cette présentation abordera les risques de cybersécurité les plus courants dans le secteur de la santé et fournira des conseils sur la façon de s'en protéger. Les organisations de santé doivent être proactives dans la protection contre les violations de données. Cela inclut la mise en œuvre de mesures telles que le chiffrement, l'authentification multifacteur et des audits de sécurité réguliers.

Risques de cybersécurité dans les soins de santé
Risques de cybersécurité dans les soins de santé

Selon un rapport d'IBM de 2020, la santé était le secteur avec le coût moyen le plus élevé d'une violation de données, estimé à $7,13 millions par incident. Les violations de données peuvent survenir pour diverses raisons, notamment des mesures de cybersécurité inadéquates, des erreurs humaines et des attaques malveillantes telles que le phishing et les ransomwares. Une fois qu'un cybercriminel a accès aux systèmes d'un organisme de santé, il peut voler et vendre des données sensibles sur les patients, notamment des informations d'identification personnelle, des dossiers médicaux et des informations d'assurance.

Un autre risque de cybersécurité dans le secteur de la santé est l'utilisation de systèmes logiciels et matériels obsolètes. De nombreux organismes de santé s'appuient encore sur des systèmes hérités qui peuvent ne pas être compatibles avec les protocoles de sécurité modernes. Ces systèmes sont vulnérables aux cyberattaques et peuvent être exploités par des pirates pour obtenir un accès non autorisé aux dossiers des patients et à d'autres informations sensibles.

Le secteur de la santé est également vulnérable aux attaques de phishing, où les cybercriminels utilisent des e-mails ou des sites Web frauduleux pour inciter les professionnels de la santé à divulguer des informations sensibles ou à installer des logiciels malveillants sur leurs systèmes. Les attaques de phishing peuvent être particulièrement efficaces dans le secteur de la santé, car les professionnels de la santé sont souvent pressés par le temps et peuvent ne pas avoir la formation nécessaire pour identifier et éviter ces types d'attaques.

Enfin, l'essor de l'Internet des objets (IoT) dans le secteur de la santé a également exposé le secteur à de nouveaux risques de cybersécurité. Les appareils IoT, tels que les trackers de santé portables et les dispositifs médicaux, sont connectés à Internet et, à ce titre, sont vulnérables aux cyberattaques. Une cyberattaque contre un appareil IoT dans le secteur de la santé peut entraîner des dommages physiques pour les patients et nuire à la réputation de l'organisation de soins de santé.

Pour atténuer les risques de cybersécurité dans le secteur de la santé, les établissements de santé doivent mettre en œuvre des protocoles de sécurité robustes et investir dans des solutions de cybersécurité modernes. Cela comprend des audits de sécurité réguliers, l'utilisation de mots de passe forts, la mise en œuvre d'une authentification multifacteur et l'utilisation de technologies de cryptage pour sécuriser les données des patients. Les organisations de santé doivent également fournir une formation en cybersécurité à leurs employés pour les aider à identifier et à éviter les attaques de phishing.

En plus de ces mesures, les établissements de santé doivent également investir dans des systèmes matériels et logiciels modernes compatibles avec les protocoles de sécurité modernes. Cela contribuera à réduire le risque de cyberattaques et à améliorer la sécurité globale de l'organisation des soins de santé.

En conclusion, le secteur de la santé est confronté à un nombre croissant de risques de cybersécurité qui menacent la vie privée et la sécurité des patients. Les violations de données, les systèmes logiciels et matériels obsolètes, les attaques de phishing et l'essor de l'IoT sont tous des risques de cybersécurité importants auxquels les organisations de santé doivent faire face. Pour atténuer ces risques, les établissements de santé doivent investir dans des solutions de cybersécurité modernes, mettre en œuvre des protocoles de sécurité robustes et offrir une formation en cybersécurité à leurs employés. Ce faisant, les organisations de soins de santé peuvent protéger la vie privée et la sécurité des patients et préserver leur réputation et leur stabilité financière.

Source de l'image : Sécurité informatique de la santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_BEFrançais de Belgique